L’ailier en forme du début de saison de l’équipe du HAC Rugby Simon Maillard, nous a rendu visite au Studio Com’ des Images pour nous accorder une interview. Dans cet entretien, il nous parle de sa passion, de son parcours sportif et des objectifs du club qui cette saison, nous l’espérons tous, aboutira à une montée en Fédérale 1.

Bonjour Simon, pourrais tu te présenter s’il te plaît ?

Je suis Simon Maillard, j’ai 27 ans et je suis originaire du Havre. Je joue actuellement ma 5ème saison pour le club du HAC Rugby.
Coté professionnel, je suis en parallèle agent immobilier pour la société LHL associés.

Quels ont été tes premiers contacts établis avec le Rugby ?

J’ai découvert le rugby à travers la coupe du monde 2007 qui se disputait en France. Suite à cette compétition, j’ai décidé de suivre un de mes amis qui jouait déjà au rugby ! Cela fait maintenant 16 ans que je joue.

Quels ont été les moments les plus marquants de ta carrière ? 

Pour moi, le moment le plus marquant de ma carrière fut lorsque j’ai été contacté par le club de l’Aviron Bayonnais, alors en top 14 et entrainé par Vincent Etcheto. J’ai encore en souvenir la visite des infrastructures et la signature de mon 1er contrat espoir. Ensuite, mon 1er match en coupe d’Europe contre Gloucester au stade Jean Dauger est aussi l’un de mes plus forts souvenirs malgré la défaite !

A l’inverse, as tu vécu des moments difficiles ? 

On pense que ça n’arrive qu’aux autres mais la blessure est un moment difficile à gérer dans la vie d’un sportif. Si j’avais une chance de revenir en arrière, je pense que je ne prendrais pas les mêmes décisions. J’ai eu une pubalgie (inflammation des tendons au niveau des adducteurs) que j’ai trainé pendant 3 ans malgré 2 opérations et des journées entières sur les tables de kiné. C’est une blessure traitre car elle nous permet de jouer malgré la douleur, mais les performances se dégradent jusqu’à ne plus pouvoir simplement marcher sans douleur. Cette blessure ne m’a pas permis de confirmer à Bayonne ainsi que par la suite au Rouen Normandie Rugby. Aujourd’hui je prends ça avec philosophie et je suis juste heureux d’être à 100% soigné !

Que penses tu de la saison de ton club actuellement ? 

Nous faisons une saison formidable ! La meilleure depuis que je suis ici. Un nouveau coach est arrivé ainsi que quelques recrues qui apportent un vrai plus à l’équipe. Il faut maintenant confirmer sur la 2ème partie de saison et atteindre notre objectif non caché qui est la montée en Fédérale 1.

Quels sont tes objectifs en cours ?

Mes objectifs à court terme sont d’être évidemment le plus performant possible sur le terrain et d’aider l’équipe à obtenir cette montée. Coté professionnel, je me lance dans une nouvelle aventure dans un domaine qui m’est nouveau au sein d’une toute jeune agence ! Le but est de se développer de ce coté là !

Quels sont tes objectifs futurs ?

Pour être honnête, ils sont assez vagues. Je préfère ne pas répondre à cette question car je suis en pleine réflexion !

Tu es parti du HAC pour ensuite revenir ici quelques années plus tard, quelles en sont les raisons ? 

Comme je l’ai expliqué précédemment, je me suis blessé, ce qui m’a empêché de performer à haut niveau pendant 2 ans. J’ai donc pris la décision de revenir au Havre pour finir mon master tout en apportant mon expérience à mon club de cœur qui a un projet très ambitieux !

Comment s’est passé ton premier passage au HAC ?

J’étais dans les catégories jeunes, j’ai découvert le rugby ici et j’étais avec les copains donc tout se passait très bien !

Pour toi, quelles sont les qualités et les atouts pour devenir capitaine de l’équipe ?

Devenir capitaine de l’équipe n’est pas du tout un objectif pour moi et cela ne me correspond pas. Avoir des qualités de leadership, d’écoute et surtout de savoir fédérer autour de soi !

Enfin, peux-tu nous présenter 3 sportifs normands que tu apprécies particulièrement ?

Le premier qui me vient à l’esprit est évidemment Gabin Villière, actuel ailier du RCT et de l’équipe de France, avec lequel j’ai passé 5 ans à Rouen en collocation. Nous avons joué ensemble en catégorie jeune puis ensuite en équipe première !

Je suis aussi un grand fan de Pierre Gasly, pilote de Formule 1, originaire de Rouen et de Charlie Dalin, le skippeur originaire du Havre.

Entretien réalisé et mis en page par Damon Spahija.

Aimez et aidez le boulevard des artistes en un coup de pouce 

ARTICLES CONCERNANT LE HAC RUGBY

EVENEMENTS CONCERNANT LE HAC RUGBY

HAC RUGBY – Courbevoie

dim 29 janvier à 13h30 - 17h00

Stade Domontois – HAC Rugby

dim 12 février à 13h30 - 17h00

HAC Rugby – Le Rheu

dim 19 février à 13h30 - 17h00

Ris Orangis – HAC Rugby

dim 5 mars à 13h30 - 17h00

Inscrivez-vous à notre newsletter

Derniers profils