Nous vous avions présenté il y a un an et demi Bertrand Lecureur, qui à l’époque, venait d’écrire un bel ouvrage sur les 150 ans du HAC rugby. Il revient en cette fin d’année 2023 avec un nouveau livre sur le Stade Français. L’écrivain nous raconte dans cet entretien le chemin qui l’a emmené vers le célèbre club parisien.

Bonjour Bertrand, un an et demi depuis notre rencontre lors de la sortie de votre livre sur l’histoire du HAC Rugby, comment s’est passée l’année de promotion ?

La promotion du livre fut une bien belle aventure humaine avec pleins de moments d’amitié, de partage et d’émotion. Tous les acteurs de l’histoire du HAC rugby, dirigeants, joueurs du milieu du 20e siècle jusqu’à aujourd’hui, ont visiblement été heureux et reconnaissants de voir que leurs souvenirs, racontés dans le livre, n’allaient pas disparaître des mémoires. Si on y fait attention, un livre peut se transmettre longtemps entre les générations. L’objectif du projet était de véhiculer du plaisir, mission accomplie ! Par ailleurs, être félicité par Florian Grill, nouveau président de la FFR, a été une satisfaction et une belle promotion pour le club !

As-tu depuis fait des rencontres et entendu quelques anecdotes sur le HAC Rugby absentes dans le livre ?

Grâce à Stephan Grandvallet, véritable mémoire du club, on était parvenu à faire un tour assez complet du sujet. On aurait pu en écrire plus, notamment sur la formation des jeunes, sur le dévouement de leurs éducateurs au fil des époques mais il a fallu réduire pour des raisons éditoriales. Peu d’anecdotes inédites m’ont été racontées après la parution du livre. J’ai tout de même eu la chance de rencontrer André Montmard en septembre dernier, l’un des doyens du HAC rugby avec Marc Bernard et René Lecque.

As-tu eu l’occasion de rencontrer tes lecteurs ?

La rencontre à La Galerne, mi-avril, a été un bon moment de partage mais le meilleur souvenir date du 2 septembre, lors du match de gala contre Oxford/Cambridge ! Florian Grill, d’autres dirigeants de la FFR, beaucoup d’anciens du club étaient dans les tribunes puis à la soirée et là, les rencontres furent très fortes, très chaleureuses. Un souvenir inoubliable !

La montée en Fédérale 1 et la rencontre contre Oxford et Cambridge ne sont-elles pas des étapes absentes dans le livre et qui mériteraient peut-être un tome 2 dans quelques années ?

Bien sûr, l’aventure de la montée en Fédérale 1 est devenue depuis un moment historique ! Quel cadeau d’anniversaire pour les 150 ans du HAC ! L’organisation du match contre Oxford-Cambridge restera aussi gravée à jamais dans notre histoire. Il faudrait ajouter également la belle effervescence actuelle pour développer le club, la construction du centre d’entraînement labellisé et piloté par Ezéquiel Cortes, la consolidation du projet HAC’tions par une équipe de bénévoles très dévouée, le soutien de partenaires toujours plus nombreux, etc.

Tu reviens nous voir avec un nouveau livre sur l’histoire du Stade Français, peux-tu nous raconter comment ce projet est arrivé ?

Le livre a été offert à un vieil ami du HAC rugby : le Stade Français. Les deux équipes s’affrontaient déjà vers 1900 ! Cela crée des liens … Thomas Lombard, ancien international et actuel directeur général du Stade Français Paris, a lu le livre et m’a contacté début octobre 2022 pour me proposer de faire la même chose sur son club … Impossible de refuser une pareille proposition !

Quelles sont les difficultés que tu as pu rencontrer pour l’écriture de ce livre ?

Il n’y en a pas eu vraiment, la passion a joué un rôle efficace … Peut-être gérer la profusion d’informations à partir du début de l’ère Max Guazzini (au début des années 1990), lorsque le club se met à enchaîner les exploits … Il y a eu tant de photos, tant d’articles, de reportages sur le Stade Français … et de calendriers !

 As-tu eu besoin d’aide pour cet ouvrage ?

Mon père, Michel Lecureur, passionné de recherches en tous genres et auteur de nombreux livres, m’a aidé à collecter les sources et, avec l’aide de ma mère, Christiane, tous deux ont assuré une relecture attentive du texte. Beaucoup d’anciens joueurs et dirigeants du Stade Français m’ont apporté leurs témoignages et des documents. J’ai pu accéder aussi aux archives du Stade Français omnisports. Olivier Wright, directeur des Editions Ramsay, m’a enfin apporté toute son expertise et son regard avisé lors de la finalisation de la maquette du livre.

Qui est l’éditeur du livre ?

Les Editions Ramsay, comme pour le livre sur le HAC rugby.

Comment as-tu procédé pour tes recherches ?

D’octobre à décembre 2022, j’ai réuni les sources, en consultant en particulier le site de la BNF-Gallica et j’ai commencé à collecter des témoignages. De janvier à juin 2023, j’ai rédigé et j’ai sélectionné les illustrations. Le travail final sur la maquette s’est déroulé en juillet-août et celle-ci a été envoyé à l’imprimeur mi-septembre.

As-tu fait des rencontres particulières ?

Je n’ai rencontré que de belles personnes avec de nombreux moments inoubliables : les entretiens en tête à tête avec Thomas Lombard, Pieter De Villiers, Christophe Mony, David Auradou, les discussions au téléphone avec Max Guazzini, Pierre Rabadan, Mathieu Blin, Raphaël Poulain, Diego Dominguez, Sergio Parisse, Gonzalo Quesada, Rabah Slimani, Jules Plisson, Jonathan Danty et j’en oublie … Des moments incroyables pour un passionné de rugby ! J’ai adoré aussi les échanges avec les équipes d’anciens du Stade Français, les Old Hirelings et les Voltigeurs, l’équivalent de nos « Doyens du HAC rugby ».

Les histoires du HAC et du Stade Français ont-elles des points communs ?

De la fin du 19e siècle à 1914, le HAC et le Stade Français sont deux clubs majeurs du rugby français, même si les Parisiens, huit fois champions de France de 1893 à 1908, étaient un peu plus forts que nos ancêtres … Après 1945, le Stade Français plonge dans l’anonymat du rugby national, en 3ème division, et croise souvent le HAC en championnat. La vie des deux clubs est assez similaire, même si les Havrais n’ont pas la chance d’occuper un lieu aussi prestigieux que La Faisanderie à Saint-Cloud ! En revanche, à partir des années 1993, avec l’arrivée de Max Guazzini au Stade Français, les Parisiens s’envolent vers les sommets, laissant le HAC très loin derrière lui … Mais qui sait ? Avec le projet actuel, peut-être que les Ciel & Marine rejoindront un jour les Parisiens dans l’élite du rugby national !

Quel est l’avenir du livre du Stade Français ?

Quelques beaux rendez-vous de promotion sont déjà programmés au stade Jean-Bouin en prélude de matchs de Top 14. Ensuite, toute proposition de rencontre avec des passionnés de rugby sera toujours la bienvenue !

Ou pouvons-nous se procurer les deux livres ?

Dans toutes les librairies et bonnes maisons de la presse. En les commandant sur Internet également.

As-tu d’autres projets d’écritures ?

Un projet sur l’histoire du rugby français, des équipes de France et des grands clubs mais c’est encore confidentiel, je ne peux pas en dire plus à ce jour …

Pour terminer, que penses-tu du début de saison du HAC Rugby en Fédérale 1 ?

Il est important de rester humble et modeste, car la saison est encore longue. Il faut aussi continuer à chercher des partenaires et à structurer le club, la formation des jeunes pour assurer l’avenir. Attendons donc le printemps, avant de nous réjouir pleinement mais franchement, les premiers résultats dépassent mes espérances ! Je pensais que ce serait beaucoup plus dur. Les deux équipes (espoir et première) jouent vraiment bien et m’impressionnent. Un grand bravo à Jérôme, Mike, Pila, David, à tout le staff, aux dirigeants et à tous les joueurs !

Entretien réalisé par Grégory Constantin et mis en page par Damon Spahija.

Aimez et aidez le Boulevard des Champions en un coup de pouce

ARTICLES CONCERNANT LE HAC RUGBY

EVENEMENTS CONCERNANT LE HAC RUGBY

Le HAC rugby à l'extérieur, se déplacera sur la pelouse de Nuits-Saint-Georges le 3 mars 2023.

Le HAC Rugby à domicile, recevra Servette Genève au stade Jules Deschaseaux le 10 mars 2023.

Le HAC Rugby à l'extérieur, se déplacera sur la pelouse de Sarcelles le 24 mars 2023.

Le HAC Rugby à domicile, recevra le PUC au stade Jules Deschaseaux le 31 mars 2023.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Derniers profils